À la une Agenda Qui sommes nous Nous contacter
 
Connaître l’Espagne  >  Société  >  Histoire
المجتمع
 
Société
Histoire Culture Population Géographie
 
Voir document
(.pdf - 381 kb)
 
 
 
 
Histoire
 

Introduction

L'Espagne est non seulement la huitième économie mondiale en termes de PIB, mais elle a aussi connu au cours des dernières années un taux de croissance supérieur à la moyenne européenne (3,9% en 2006 face aux 2,9% de l'UE-25 et aux 2,8% de la zone euro).

 

L'Espagne jouit par ailleurs d'une position géostratégique privilégiée dans l’Union européenne, qui ouvre l'accès à un marché de plus de 1,2 milliard de clients potentiels dans toute la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Grâce aux puissants liens économiques, historiques et culturels qu'elle entretient avec l’Amérique latine, l’Espagne est une plateforme idéale pour y développer des courants d’affaires.
D’autre part, l'Espagne est une économie moderne, fondée sur la connaissance, dans laquelle les services représentent 66% de l'activité économique. Elle est également un centre d'innovation, grâce à la présence d'une population jeune hautement qualifiée et à des coûts compétitifs.
Ce chapitre décrit brièvement les caractéristiques principales du pays: sa population, sa structure politique et territoriale et son économie.

 

Institutions politiques

 

L'Espagne est une monarchie parlementaire. Le Roi est le Chef de l'Etat[1] ; sa fonction principale est d'arbitrer et de veiller au bon fonctionnement des institutions conformément à la Constitution. De même, il ratifie les nominations aux postes les plus représentatifs des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire[2] .

La Constitution de 1978 détermine les droits fondamentaux et les libertés publiques et attribue le pouvoir législatif aux Cortes Generales (Parlement)[3], le pouvoir exécutif au Gouvernement et le pouvoir judiciaire aux juges et aux magistrats.

La fonction législative est confiée aux Cortes Generales, qui comprennent le Congrès des Députés (chambre basse) et le Sénat ; les membres de ces deux chambres sont élus tous les quatre ans au suffrage universel.

Les Cortes Generales exercent le pouvoir législatif, approuvent le budget général de l'Etat, contrôlent l'activité du Gouvernement et ratifient les traités internationaux.

Le chef du gouvernement[4] est le Président du Gouvernement élu par les Cortes Generales ; il est chargé de choisir les membres du Conseil des Ministres.

Les membres du Gouvernement sont nommés et révoqués par le Président à sa discrétion.

L'Espagne est organisée en 17 Communautés Autonomes, composées chacune d'une ou de plusieurs provinces, plus les Villes Autonomes de Ceuta et Melilla au Nord de l'Afrique ; il y a 50 provinces en tout.

Chaque Communauté Autonome exerce les compétences qui lui sont attribuées par la Constitution et qui sont énoncées dans les Statuts d'Autonomie. Ces Statuts exposent en outre l'organisation institutionnelle de la Communauté, qui comprend en général : une Assemblée législative élue au suffrage universel, qui promulgue la législation applicable dans la Communauté ; un Gouvernement avec des fonctions exécutives et administratives, dirigé par un Président élu par l'Assemblée qui est le responsable le plus haut placé de la Communauté ; un Tribunal Supérieur de Justice, qui détient le pouvoir judiciaire sur le territoire de la Communauté. Il y a en outre dans chaque Communauté un Délégué du Gouvernement nommé par le Gouvernement Central, qui dirige à l'échelon local l'Administration de l'Etat et assure la coordination avec celle de la Communauté.

Les Communautés ont l'autonomie financière et reçoivent en outre des affectations de fonds du budget général de l'Etat.

Avec cette structure, l'Espagne est devenue un des pays les plus décentralisés d’Europe.

 

Brève histoire de l’Espagne

 

25 000 à 10 000 av. J.C. : les peintures rupestres de Pinal, Peña de Candamo, El Pendal, Pasiega, Ribadesella et Altamira montrent l’existence d’une culture naissante au cours de la période magdalénienne.

1 100 av. J.C. : les Phéniciens et les Grecs entretiennent des relations commerciales et culturelles avec les habitants de la Péninsule jusqu’au troisième siècle après Jésus-Christ.

218 à 201 av. J.C. : Rome envahit le pays et le divise en deux provinces : l’Espagne citérieure (Hispania Citerior) et l’Espagne ultérieure (Hispania Ulterior).

411 : les tribus barbares signent une alliance avec Rome qui leur permet d’établir des colonies militaires au sein de l’Empire. De nouveaux habitants originaires du Nord s’installent dans la Péninsule : les Wisigoths à l’intérieur et les Suèves à l’ouest.

568 à 586 : fin de l’Empire Romain en Espagne

711 : les Arabes traversent le détroit de Gibraltar.

712 : Muza ben Nosair achève la conquête arabe. Fin de la période wisigothe.

718 : début de la Reconquête

913 : les Chrétiens établissent la capitale du royaume à Léon

1469 : Isabelle I de Castille et Ferdinand V d’Aragon se marient.

1492 : les Rois catholiques achèvent la Reconquête avec la prise de Grenade. Découverte de l’Amérique le 12 octobre.

1588 : défaite de l’Invincible Armada face à l’Angleterre. Début du lent déclin de l’Empire espagnol.

1700 à 1714 : guerre de succession. La guerre s’achève avec l’accession au trône des Bourbons. L’Espagne perd la Belgique, le Luxembourg, Milan, Naples, la Sardaigne, Minorque et Gibraltar.

1802 à 1812 : le peuple espagnol lutte contre la domination française.

1812 : promulgation de la première Constitution espagnole.

1898 : guerre contre les États-Unis. L’Espagne perd Cuba, Porto Rico et les Philippines qui sont cédées aux vainqueurs.

1914 à 1918 : l’Espagne reste neutre pendant la Première Guerre mondiale.

1923 : dictature du Général Primo de Rivera.

1931 : la République est proclamée après les élections municipales.

1936 à 1939 : guerre civile.

1939 à 1975 : dictature du Général Franco.

1975 : à la mort de Franco, Juan Carlos de Bourbon est proclamé roi.

1978 : le peuple espagnol approuve une nouvelle Constitution. L’Espagne devient une monarchie parlementaire.

1986 : l’Espagne entre dans l’Union Européenne.


[1] www.casareal.es

[2] www.poderjudicial.es

[3] www.congreso.es

[4] www.la-moncloa.es

 
 
Plan du site Mentions légales Privacité